Actualités

Explications concernant le certificat d’assurance 2021 de la Caisse de pension Veska

Le certificat d’assurance 2021 indique entre autres les prestations de risque assurées pour les cas de décès et d’invalidité, de même que les prestations de vieillesse projetées à l’âge de la retraite et le financement de vos cotisations et de celles de l’employeur.

EN SAVOIR PLUS


25.01.2021

+3,9% de retour sur investissement pour l’année 2020

Avec un résultat d'investissement de +3,9%, une année d'investissement très mouvementée s'est finalement terminée sur une note "conciliante".

Obligations
Les obligations suisses ont enregistré un rendement de +0,9 % en 2020, tandis que les obligations étrangères dans leur ensemble, ont enregistré un rendement de +0,3 %. Les obligations des États-Unis, du Japon et des marchés émergents étaient négatives. Il n'y avait donc pas aucune chance de succès dans ce domaine l'année dernière.

Actions
Les actions suisses ont enregistré un rendement de +3,8, les actions américaines de 10,4 % et les marchés émergents de +8,2 %. Notre surpondération dans les marchés émergents et notre investissement général dans les actions étrangères ont donc porté leurs fruits en 2020.

L'immobilier
L'immobilier a également continué d'offrir des rendements stables entre 4 et 10 % (fonds immobiliers) l'année dernière malgré le COVID-19. L'immobilier résidentiel, en particulier, s'est montré agréablement résistant. La situation de l'immobilier commercial n'est pas encore tout à fait claire en raison de l'évolution économique incertaine et de la tendance à la création de bureaux à domicile. Ici, l'évaluation est généralement plus prudente, bien qu'il n'y ait pas eu de défauts majeurs à ce jour.

Investissements alternatifs
Notre investissement dans l'or a porté ses fruits en 2020. Surtout en temps de crise, cette marchandise s'avère être un facteur de stabilité. En outre, les évaluations de l'or ont bénéficié de la faiblesse du dollar américain.

Nos investissements en titres liés à l'assurance (ILS) ont connu une année relativement bonne. Malgré le grand nombre d'ouragans par rapport aux années précédentes, la charge des pertes assurées était gérable. En raison du nombre croissant d'événements naturels (tempêtes, inondations, feux de forêt) causés par le changement climatique, de plus en plus de personnes recherchent une assurance d'indemnisation, ce qui stimule la demande de produits ILS. Notre fonds de pension contribue à garantir que les demandeurs reçoivent leurs prestations d'assurance en cas de sinistre et aide à réparer les dommages. Si aucun sinistre ne survient, la caisse de retraite garde la prime d'assurance.

Estimation du taux de financement à fin décembre 2020: 124 %.
Le taux de couverture estimé du Caisse de pension Veska devrait s'être encore amélioré de 1,5 % à 124 % par rapport au mois de novembre précédent. Toutefois, avant que l'expert en fonds de pension ait effectué ses calculs actuariels et que les comptes annuels soient définitivement établis, le calcul du taux de couverture doit rester une estimation.


18.12.2020

Le tournant est-il atteint? +2,4% de retour sur investissement fin nov. 2020

Avec le résultat des élections et le changement de président qui en sera la conséquence aux États-Unis, ainsi qu'une première percée dans la recherche d'un vaccin anti-COVID 19, l'optimisme est de retour sur les marchés d’investissements en novembre 2020. En particulier, ce sont les marchés mondiaux des actions qui se sont améliorés de plus de 10 % dans certains cas en novembre. Nos obligations en devises étrangères ont également enregistré des résultats très positifs. Avec le ralentissement de l'économie mondiale, le prix de l'or a baissé, ce qui a permis à nos investissements dans celui-ci d’augmenter.

Entre-temps, nous avons à nouveau été rattrapé par la réalité au cours de la première moitié du mois de décembre. La deuxième vague de Covid 19 s'avère plus forte que la première de mars/avril dernier. Bien que la population semble mieux préparée cette fois-ci, le confinement éventuel, l'atteinte des limites de capacité dans les hôpitaux et le va-et-vient sur les programmes d'aide gouvernementaux sont à nouveau des sujets préoccupants. Jusqu'à présent, les marchés des investissements n'ont pas réagi négativement à ces développements. On s'attend à une forte reprise économique à partir du deuxième trimestre 2021.

Estimation du statut de financement à fin novembre 2020
Le taux de financement estimé du fonds de la caisse de pension Veska s'est amélioré de 4,6 % à 122,5 % par rapport au mois d'octobre précédent.

 


18.11.2020

-1,6 % retour sur investissement fin octobre 2020

Fin octobre, l'incertitude quant à l'issue des élections présidentielles américaines et la "deuxième vague du Covid-19" ont eu un impact négatif sur les marchés mondiaux d’investissements. L'optimisme quant à la fin prochaine ou très attendue de la pandémie a fait place à des craintes renouvelées de confinement imminent et de ralentissement économique. En conséquence, les marchés boursiers ont subi de nouvelles pertes en octobre.

Pour la première fois, des doutes apparaissent également quant à la volonté ou à la capacité des gouvernements à mettre en œuvre de nouveaux programmes de relance économique. La longue durée de la crise met à rude épreuve non seulement les finances, mais également le sentiment de sécurité de l'emploi et, surtout, les nerfs des citoyens. Il faut espérer que les mesures impopulaires que sont la fermeture de clubs, de restaurants, d'écoles et de magasins ne seront pas réitérées.

Taux de couverture à fin octobre 2020
Le taux de couverture de la caisse de pension Veska a diminué de 2 % par rapport à septembre, pour atteindre un taux de 117,9 %.


22.10.2020

-0.35% Retour sur investissement fin septembre 2020

Ces derniers jours, les experts (Secrétariat d'Etat à l'économie SECO) ont estimé l'effondrement du produit intérieur brut suisse causé par la crise du Covid-19 à seulement -3,8% pour l'année 2020. Cette estimation est donc moins pessimiste que celle de l'été 2020, et une reprise de la croissance de +3,8% est attendue pour 2021, ce qui rend cette estimation à nouveau optimiste. Cependant, dans le même temps, le nombre d'infections dans toute l'Europe est à nouveau en rapide augmentation, de même que les hospitalisations et le taux de mortalité. C'est pourquoi nous devons parler d'une "deuxième vague" effective. Les politiciens tentent de lancer des programmes de soutien économique, augmentant une fois de plus l'endettement et ce, afin de freiner les faillites d'entreprises et la hausse du chômage. Cette pandémie, présente depuis de nombreux mois déjà, est également éclipsée par les élections présidentielles américaines qui auront lieu début novembre. Les marchés d’investissements sont donc soumis à une plus grande incertitude encore. Néanmoins, ceux-ci se maintiennent encore à un niveau étonnamment élevé.

Fin septembre 2020, le rendement annuel du Fonds de pension Veska était légèrement négatif, ce qui signifie qu'en 2020, aucun argent n'a encore pu être "gagné" grâce nos investissements.

Taux de couverture à fin septembre 2020
Le taux de couverture de la caisse de pension Veska ne s'est que très légèrement amélioré par rapport au mois d'août, à savoir de 0,1 % pour atteindre un taux de 119,9 %.


30.09.2020

-0,5% de retour sur investissement à fin août 2020

La reprise économique s'est depuis considérablement ralentie. L'évolution dans les différents pays est très différente. La « deuxième vague » est aussi un sujet de discussion, certes très modéré, mais qui a déjà conduit ici et là à un durcissement des mesures d'hygiène. Il s'avère qu'une vaccination fiable contre le virus corona prendra encore du temps, même si les gens n'aiment pas entendre cela. Avec un certain respect, vous devez reconnaître qu'avec l'hiver à venir, la grippe « normale » menace à nouveau, ce qui, comme prévu, aggravera à nouveau la situation.

Les effets de la crise corona sur le fonds de pension de la Veska sont gérables. Les « chutes » des valorisations des actions ont presque été surmontées. Ce n'est que dans le cas de l'immobilier commercial que nous attendons encore des corrections de valorisation qui, dans certains cas, ont entraîné des reports de location et des renonciations. Les véritables « échecs » financiers sont rares jusqu'à présent. Aucun effet ne peut être mesuré dans le secteur de l'immobilier résidentiel.

Taux de couverture à fin août 2020
Le taux de couverture du fonds de pension Veska s'est amélioré d'environ 1,4% à 119,8% par rapport au mois précédent.


27.07.2020

-2,8% de rendement sur les placements fin juin 2020

La phase de reprise constatée sur les marchés des capitaux est toujours en cours mais on note désormais un ralentissement. Certains (même de grande taille) pays continuent de lutter pour relever les défis médicaux liés au coronavirus. D’autres ont manifestement surmonté le pire et font face aux conséquences économiques de la pandémie. En juillet, l’UE a décidé de mettre en œuvre un gigantesque plan de sauvetage, avec pour objectif d’atténuer les conséquences de la récession dans certains pays particulièrement touchés.

La Suisse a bien fait face à la pandémie. Toutefois, le nombre de chômeurs dans le pays devrait augmenter ces prochains mois. Une fois de plus, on se rend compte à quel point l’économie suisse dépend du commerce extérieur. Quand les clients étrangers qui sont censés acheter des produits suisses ne vont pas bien, même les bas chiffres de contamination enregistrés en Suisse ne servent pas à grand-chose économiquement parlant.
Cependant, une crise offre toujours des opportunités et l’économie suisse a toujours pu, dans le passé, s’adapter rapidement aux conditions changeantes du marché. Parfois, les crises peuvent aussi donner un coup de fouet à l’innovation porteuse d’avenir.

Taux de couverture fin juin 2020
Le taux de couverture de la Caisse de pension Veska est estimé à 117,5% fin juin 2020.

Mise en œuvre de l’approche cœur-satellite
En accord avec le mandat qui lui est confié, le Bureau a commencé à transférer dans des fonds indiciels les titres en actions et obligations qui étaient directement détenus jusqu’à maintenant. Ces travaux s’achèveront fin juillet.
Lors de sa réunion du 12 juin, le conseil de fondation a décidé de procéder à un ajustement modéré de la stratégie de placement. Les «perdants» sont ici les obligations tandis que les «gagnants» sont les placements alternatifs. La stratégie de placement remaniée sera présentée prochainement dans le cadre d’une information séparée.


05.02.2020

12,4% de rendement sur les placements en 2019

Contrairement à décembre 2018, aucune surprise désagréable n’est survenue dans les derniers mois de 2019. La Caisse de pension Veska peut donc compenser la faible année de placement 2018 grâce au bon résultat de placement pour 2019, qui est de 12,4%.

En plus de la rémunération de 2,25% nettement supérieure au minimum LPP, cela permet aussi de renforcer la caisse de pension. Cela signifie la continuité et un haut degré de sécurité pour les prestations futures.

29.11.2019

Rémunération des avoirs de vieillesse en 2020 toujours au taux de 2,25%

Lors de sa séance du 15.11.2019, le conseil de fondation a décidé de laisser à un taux de 2,25% la rémunération des avoirs de vieillesse pour l’année 2020 (taux d’intérêt minimal LPP 2020 1,0%). Le facteur décisif dans cette décision est qu’un très bon résultat de placement était attendu pour l’année de placement 2019 et que le taux de couverture estimé se situe nettement au-dessus de 120% (avant rémunération et provisions ou calculs du taux de couverture).


29.11.2019

Taux de conversion en 2020 pour la dernière fois à 6,0%, baisse à 5,6% à partir du 01.01.2021

Comme le savent déjà les assurés, une baisse du taux de conversion entrera en vigueur au 01.01.2021 pour l’âge final de 64/65 ans, et le taux passera de 6,0% à 5,6%. Dans le même temps, les cotisations d’épargne dans tous les plans de prévoyance seront augmentées de 2% à partir de cette date. Tous les assurés qui disposaient d’un avoir de vieillesse dans la Caisse de pension Veska le 31.05.2019 et qui seront encore activement assurés le 01.01.2021 recevront également un versement compensatoire unique le 01.01.2021 au bénéfice de leur avoir de vieillesse.

Baisse du taux d’intérêt technique de 2,25% à 1,5%

La baisse du taux d’intérêt technique à 1,5% s’applique déjà pour l’année comptable 2019. Les provisions actuarielles et les réserves mathématiques des rentes en cours doivent donc être augmentées une seule fois, ce qui a eu pour conséquence la baisse du taux de couverture au 31.12.2019. Mais sur le long terme, cette mesure permettra d’obtenir une réduction sensible des obligations.